Chaise de douche et toilettes, un vrai casse-tête en situation de handicap

Ecrit par

Avatar de Adeline

publié le

Dans l’optique d’apporter le plus d’autonomie possible à notre fils, nous sommes en réflexion sur la façon de se doucher.

Nous avons dû refaire la salle de douche en 2022, suite à l’achat de son nouveau fauteuil roulant électrique. En effet, la taille plus imposante de ce dernier ne permettait pas une circulation fluide pour notre fils.

Aujourd’hui, nous poursuivons l’amélioration de son autonomie par la mise en place d’adaptation pour la douche via l’achat d’une chaise de douche pour personne en situation de handicap.

Pourquoi est-ce important de bien choisir sa chaise de toilette handicap

Autonomie et dignité

Une chaise de toilette adaptée peut grandement améliorer l’autonomie de notre fils en situation de handicap. Cela lui permet de réaliser des activités quotidiennes de manière indépendante, ce qui est crucial pour son estime de soi et sa dignité. Cette question se pose d’autant plus qu’il entre dans l’adolescence.

Sécurité et confort

La sécurité est une préoccupation majeure. Une chaise inadaptée peut présenter des risques de chute ou de blessure. Un modèle bien choisi offre non seulement sécurité mais aussi confort, réduisant ainsi les douleurs et les inconforts potentiels liés à une mauvaise posture.

Adaptabilité et flexibilité

Chaque personne en situation de handicap a des besoins spécifiques. Une chaise de toilette doit donc être choisie en tenant compte de ces besoins individuels, y compris l’adaptabilité à différents environnements et situations.

Impact sur les aidants

Une chaise bien adaptée facilite également la tâche des aidants, réduisant leur charge physique et émotionnelle.

Comment la choisir

Evaluer les besoins spécifiques

Prenez en compte les capacités physiques et les limitations de la personne qui utilisera la chaise. Pensez à l’ergonomie, à la hauteur, à l’accessibilité, et aux fonctionnalités spéciales nécessaires. Par exemple, dans notre situation, notre fils peut gérer lui-même le transfert s’il peut relever et abaisser les accoudoirs de la chaise de douche.

Consulter des professionnels

Comme toujours, on vous conseille de travailler avec des experts, ergothérapeutes ou des professionnels de la santé pour déterminer le type de chaise le mieux adapté.

Recherche de la qualité et de la durabilité

Optez pour des matériaux de haute qualité qui garantissent la longévité de la chaise. Il est important que la chaise puisse résister à une utilisation régulière et à l’humidité.

Facilité de nettoyage et d’entretien

La chaise doit être facile à nettoyer et à entretenir, ce qui est essentiel pour l’hygiène, mais aussi afin de simplifier la tâche de l’aidant.

Essai et ajustements

Si possible, testez plusieurs modèles avant de faire un choix. Assurez-vous que la chaise peut être ajustée pour s’adapter parfaitement à l’utilisateur. Des tests en situation réelle, au domicile, sont vivement recommandés.

Considération du coût et du financement

Évaluez le coût et explorez les possibilités de financement ou de subventions disponibles, car certains modèles peuvent être onéreux.

Aujourd’hui sans chaise de douche handicap

Actuellement, notre fils prend sa douche au sol, sur un tapis anti-dérapant. Cela lui permet de faire les gestes lui-même, et de se sécher. A charge pour nous, ensuite, de le replacer sur son fauteuil roulant, soit en le portant à deux, soit en utilisant notre lève-personne.

L’objectif est que notre fils puisse faire sa toilette sans notre aide, ou du moins avec le moins d’assistance humaine possible.

C’est pourquoi nous étudions les chaises de douche. Il pourrait effectuer son transfert seul, et gérer sa toilette ainsi que l’ouverture et la fermeture du robinet (ce qui n’est actuellement pas possible).

Nous avons donc sollicité l’ergothérapeute du SESSAD, qui a fait venir notre fournisseur en matériel médical à notre domicile, avec 2 types de chaises. Il est vraiment important de tester dans les conditions réelles d’usage ce type de matériel. Ce qui semble faisable quand on est en magasin, ne s’avère pas optimal une fois au domicile.

Notre comparatif des chaises de douche handicap

Voici les 2 modèles que nous avons pu étudier:

1er modèle: Chaise de douche percée de la marque Herdegen. Nous l’avions repérée dans un show-room.

Les +:

  • Prix accessible.
  • Design coloré.
  • Les accoudoirs peuvent se retirer.
  • Assez large pour avoir de la place pour se mouvoir.
  • Entièrement en plastique et aluminium: facilement lavable.
  • Réglable en hauteur.

Les -:

Le test en réel à notre domicile a démontré que retirer les accoudoirs étaient bien trop difficile pour que notre fils le fasse seul.

Le confort est basique et elle ne dispose pas de repose-pieds.

Enfin, elle ne dispose pas de roues. Cela peut poser problème pour déplacer notre ado une fois installé dessus.

2e modèle: La Bathmobile (oui, oui, c’est son vrai nom!) de la marque Seatara.

Les +:

  • Accoudoirs escamotables.
  • Les roues (Les roues arrières peuvent être soit petites comme celles à l’avant, soit de type fauteuil roulant et donc permettre une propulsion autonome).
  • Le confort (siège et dossier sont rembourrés).
  • Repose-pieds réglables et amovibles.
  • Assise percée réversible (soit vers l’avant soit vers l’arrière).
  • Réglable en hauteur.
  • La chaise est démontable (ce qui facilite le nettoyage et la désinfection) et pliable. Ce dernier point est intéressant si on souhaite l’emporter avec nous sur des séjours où l’accessibilité des toilettes par exemple n’est pas assurée. Il est même proposé en option un sac de transport.

Les -:

  • Le coût.

Conclusion

Bref, vous l’aurez compris, la Bathmobile est notre coup de cœur! Mais le prix peut être un vrai frein. Cependant, son usage quotidien et son aide pour une avancée non négligeable dans l’autonomie de notre enfant nous poussent à faire cet effort financier.

Inscription Newsletter